Sea Phase 3

by Christophe

Sea Phase 3:

Nous voilà de retour à terre après notre 3ème phase de navigation. 12 jours de mer avec jamais moins de force 5, allant plusieurs fois jusqu’à 8; de la pluie tous les jours et des températures dignes d’un beau mois de novembre.


Nous avons effectué 3 passages, tout d’abord vers Cherbourg, puis vers Weymouth et enfin retour vers Cowes, où la drisse de génois a décidé de nous lâcher. Nous avons donc terminé le triangle sous grande voile seule, avec plus de 30 noeuds de vent au portant.

Le reste des 12 jours nous les avons passé à travailler tous les exercices pratiques : Homme à la mer (à la voile, au moteur), prise de coffre, manoeuvres de pontons dans tous les sens, le tout dans toutes les conditions y compris 30-35 noeuds sous les averses, en équipage, en solo et tous les courants. Entre chaque zones d’exercices, des navigations à l’aveugle : GPS éteint, interdiction de pointer son nez dehors avec uniquement comme instrument la vitesse, la profondeur, la montre, les cartes de courants et les ordres de barre à transmettre au barreur. Mon meilleur score a été 30 mètres d’erreur après 45 minutes de navigation dans les courants du Solent. Mise en pratique aussi du Radar, comme outil de sécurité intensif lors des traversés de zones à haut trafic avec faible visibilité.

C’est peut-être la première navigation où, j’ai dû vraiment aller plus loin, où chaque exercice était de plus en plus difficile et où nous avons vraiment dû mettre en pratique tous les outils théoriques destinés à nous sortir des mauvaises situations. Un coup de chapeau particulier à notre instructeur Simon; 36 ans mais redoutable dans sa pédagogie : Il laisse faire jusqu’au bout, puis débrief personnel immédiat.

Cette fois-ci nous avons navigué sur un Sweden 42. C’est un excellent voilier, que nous avons pu apprécier dans des conditions météo assez fortes. L’aménagement intérieur est plein de très bonnes idées que les constructeurs français feraient bien de regarder de plus près afin de s’en inspirer.